chiffre romain / lettre romain

écriture romain

Dans l'aphabet romain, il y a 20 a 23 lettres selon le romain antique et le romain moderne, pour cela que vous verais pas de U,J,K,W,Y,Z et il a pas de minuscules

Dans l'Antiquité, l'alphabet romain ne compte que 23 lettres dont 20 seulement sont d'usage courant. Les lettres A, B, E, Z, I, K, M, N, O, T, Y et X empruntées à l'alphabet grec sont adoptées presque sans changement de graphie. D'autres lettres grecques sont remodelées pour former les lettres C, G, L, S, P, R et D de l'alphabet romain. Les Romains réutilisent les lettres V, F, et Q, qui n'étaient plus employées dans l'écriture grecque. Les lettres J, U et W n’apparaissent que bien plus tard pour permettre de transcrire certaines langues d’Europe du nord. Le w n'existe pas, le k est très rare, l' y et le z ne se trouvent que dans des emprunts savants à la langue grecque (leur introduction est récente à l'époque classique). Le j n'est pas distingué du i, pas plus que le v n'est distingué du u : les Romains avaient une lettre unique dans chaque cas. L'utilisation de j et v dans les textes latins est fréquente, mais très tardive : vers la fin du Moyen Âge, soit environ un millier d'années après la fin de l'Empire romain (ve siècle). On peut d'ailleurs très bien n'utiliser que i et u à la place de j et v, ce qui est correct. Par exemple (la dernière graphie est en capitales romaines) :

juvenis = iuuenis = IVVENIS ("homme de 30-40 ans")

novus = nouus = NOVVS ("neuf, nouveau")

jecur = iecur = IECVR ("foie")

L'alphabet romain est à l'origine de l'alphabet latin actuel, qui comporte de nouvelles lettres et des accents selon les langues.

texte transcrie:

chiffre romain

Les chiffres romains sont le nom donné au système de numération utilisé dans l'antiquité romaine, lu de gauche à droite il utilise 7 lettres dont les valeurs s'ajoutent ou se soustraient en fonction de leur position.

La numérotation romaine utilise 7 lettres correspondant à 7 nombres. Les chiffres romains de 1 à 1000 sont :

I=1 V=5 X=10 L=50 C=100 D=500 M=1000

Les nombres sont représentés à l'aide de symboles combinés entre eux, notamment par les signes I, V, X, L, C, D et M, appelés chiffres romains, qui représentent respectivement les nombres 1, 5, 10, 50, 100, 500 et 1 000. Ces « abréviations destinées à notifier et à retenir les nombres » ne permettaient pas à leurs utilisateurs de faire des calculs, qui étaient effectués au moyen d'abaques.

Un nombre écrit en chiffres romains se lit de gauche à droite. En première approximation, sa valeur se détermine en faisant la somme des valeurs individuelles de chaque symbole, sauf quand l'un des symboles précède un symbole de valeur supérieure ; dans ce cas, on soustrait la valeur du premier symbole au deuxième.

chiffre transcrie: