rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4349
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Situation:


La rue longue débute quai de la Pêcherie, face aux bouquinistes, en vue de la colline de Fourvière. Elle se termine rue Edouard Herriot. Elle est composée de trois tronçons accolés. La circulation se fait de la rue Chenavard à la rue Herriot, elle est réservée aux riverains dans la partie étroite, puis de nouveau de la rue Chavanne au quai.

Qui va de Quai de la Pêcherie a Rue du Président-Édouard-Herriot

Histoire:


La rue Longue est au c?ur de la ville depuis le haut moyen age. Le réseau des rues de ce quartier s'est mis en place au 13e siècle. Le dimanche 26 mai 1425, premier jour de pentecôte, le conseil consulaire s'est réuni pour la première fois dans la maison de ville. La veille ils étaient encore allés à Saint Jacques. Le texte indique a la partie de rue Longe donc ici ?) Les archives municipales ont été logées à l'hôtel Balmont en 1454. En 1462, le conseil municipal s'est installé dans l'hôtel communal après un procès contre l'archevêque. En 1475, on y a installé un dépôt de seaux de cuir afin de pouvoir lutter contre les incendies. La nuit du 4 septembre 1560, le gouverneur s'est rendu rue Longue pour appréhender des protestants qui ont pu s'enfuir après une rude bataille armée. C'est ici qu'ils avaient construit leur premier temple. En 1793, la rue longue a été particulièrement touchée par les boulets rouges tirés par les conventionnels. Elle a été ouverte sur la Saône en 1840, lors de l'aménagement du quai, puis élargie à l'est avec les travaux des rues Chenavard et Herriot.

historique:

A été dénommée grande rue Longue jusqu'en 1875.

Architecture:


Avant la rue Chavanne, on se trouve entre d'anciennes maisons sans alignement, assez hautes, quatre à cinq étages, on peut remarquer un bel encadrement de porte au n°5 ainsi qu'une tête de diable qui veille sur l'entrée du n°4 et sur trois têtes de femmes et surtout la jolie vierge à l'angle de la rue Lanterne. Après la rue Chavanne, on entre dans un goulot très étroit, moins de trois mètres. Coté nord, il y a de vénérables arches de pierres qui ont subi toutes les transformations au fil des siècles. Après la rue Paul Chenavard, on quitte le décor d'ancien temps pour passer dans une section beaucoup plus large. A part une vieille maison aux ouvertures curieusement dépareillées, cette partie est bordée par deux alignements de façades typiques du milieu du 19e siècle. Alors que précédemment c'étaient les entrées qui étaient soignées, ici, ce sont les fenêtres, avec leurs chapiteaux, leurs nombreuses têtes de diables ou de propriétaires, surtout le dernier immeuble coté sud. Le dernier pas de porte est bizarrement défiguré par une énorme barre de fer et la sinistre peinture noire du cinéma. En levant la tête, on peut voir une seconde vierge à l'enfant dont la niche repose sur un beau dragon.

Dédicace:


A la fin du moyen âge, elle s'est appelée rue Tête de mort, peut être un seul tronçon. Il reste une plaque indiquant Grande rue Longue face à la rue Lanterne. Au moment où elle a été baptisée, elle était peut être la plus Longue du quartier.

Origine du nom:

Probablement la plus longue voie du quartier au moment de l'attribution de son nom.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Arrêté du préfet du 28 août 1875. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27420 code FANTOIR:6903814275R code INSEE:69381