rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Rue Jean De Tournes 69002 Lyon

C'est une Petite Rue

part de Place des Jacobins a Place de la République

Domaine:métropole

étais , rue raisin / 69002

Situation:


C'est la place de la République qui fait l'articulation du coude de la rue de la République, en plein centre ville dans le second.
Elle est traversée, au sud par la rue Childebert, au milieu par les rues Jean de Tournes et Stella. Au nord, on peut arriver par la rue Jussieu, partir vers la rue Carnot et à pied par le passage de l'Argue. Au sud, on peut arriver par la rue Rivière.
La place est essentiellement piétonne, les voitures peuvent seulement la traverser.
La rue Jean de Tournes part de la place des Jacobins, en prolongement de la rue de l'Ancienne Préfecture pour aller à la place de la République au-delà de laquelle elle est prolongée par la rue Stella.
La circulation se fait vers la place de la République, une voie cyclable, une de voitures, une de stationnement.

Qui va de Place des Jacobins a Place de la République

Histoire:


Sous l'ancien régime, la rue de l'Hôpital reliait la rue du Palais Grillet à la chapelle de l'Hôtel Dieu, elle y croisait la rue Paradis qui venait de la rue Confort et la rue Noire qui allait rue Grolée.
La place Impériale a été aménagée en 1858 pour articuler les deux parties de la nouvelle rue Impériale.
C'est alors qu'elle a pris son allure principale, complétée vers 1900 par l'ouverture de la rue Carnot, vers 1950 par celle de la rue Childebert et vers 2000 par l'aménagement de la fontaine. A cette époque, le sous sol a été fouillé pour y ouvrir le parc de stationnement, le livre édité par DARA, Lyon, les dessous de la presqu'ile en détaille l'occupation avec force détails.
Artet associations
La place est souvent le siège de manifestations commerciales ou associatives.
L'ordre des pharmaciens y a son adresse lyonnaise.
Lyon photo a ajouté le terme numérique sur son store.
Commerceset services
Sur la place, un manège pour enfants, un kiosque à journaux et l'autre à fleurs.
Le grand magasin Printemps, successeur des deux passages, trois magasins de vêtements, un grand magasin de meubles, un vendeur de téléphone.
Un magasin et une école d'esthétique.
Les adresses locales de la radio RTL et des journaux Marie Claire et Trigone magazine.
>En 1285, Geffoy de Maisiat s'est vu interdire d'enseigner dans sa maison de la rue Raisin.
Au milieu du 19e siècle, la rue Raisin, puis la rue Noire (devenue Stella) ont été prolongées vers l'est pour être ouvertes sur le Rhône.

historique:

A été dénommée rue Raisin jusqu'en 1863.

Architecture:


Elle est faite de deux parties assez distinctes, au nord, deux kiosques, un manège, deux grands platanes et quelques marches qui compensent la pente. Les immeubles du Printemps font un angle en creux, la rue Carnot part vers le nord est entre deux rotondes, la rue de la République vers le nord entre deux angles coupés.
La partie sud est occupée par une grande fontaine à multiples jets d'eau. Deux belles maisons se font face, celle de l'ouest fait trois étages entre entresol plus mansardes, avec un étage noble plus important avec balcons et chapiteaux. Au milieu, un étage est surélevé entre des colonnes et des loups qui gardent les fenêtres. En face, la pierre est apparente, la géométrie est la même et les lions sont remplacés par des monstres.
De nombreux bancs sont alignés, toujours occupés, c'est l'un des rares endroits de Lyon où il ne paraît pas intrusif de s'asseoir sur un banc déjà pris, ils peuvent satisfaire les amateurs d'ombre comme de soleil.
Coté sud, un immeuble dissymétrique laisse une large ouverture sur la rue de la République et une plus étroite vers la rue de l'Hôtel Dieu en biais, dont on voit la chapelle, avec un immeuble plus moderne et plus haut à l'angle de la rue Childebert.
Les façades du coté sud ont un ton vert que je n'avais pas encore remarqué ailleurs à Lyon. Est ce lié ? C'est ici que vêtu d'une chemise verte je me suis entendu demander si j'étais Stéphanois.
Un seul pâté de maisons de chaque coté, bien homogène et aligné coté sud, quatre ou cinq étages, quelques balcons, des figures sculptées, une enfilade de boutiques.
On peut remarquer une belle tête sur la porte du n°8, deux autres dans les étages du n°6 avec la porte profondément renfoncée et des têtes de lions au n°2.
Moins homogène coté nord, avec un immeuble de style 1930 muni de lourdes colonnes et d'une sorte de plafond de béton qui n'est plaisant qu'en cas de pluie. Il est néanmoins ouvert par une belle porte de fer noir et de verre.
A coté de lui viennent trois étroites façades, plus simples et plus anciennes. Celle du n°7 est impressionnante par ses cinq fenêtres incroyablement resserrées. Les deux immeubles des extrémités sont semblables au coté sud, ce sont des flancs d'immeubles plus décorés construits sous le second empire.

Dédicace:


C'est surtout celle de la rue qui la traverse.
La statue de la République se trouve place Carnot.
La République a été proclamée place du Pont et place des Terreaux.
Jean de Tournes est né à Lyon en 1504, il est mort à Lyon en 1564. Il a vécu au n°9, dans la partie de la rue qui s'appelait alors rue Raisin. La maison a disparu dans l'ouverture de l'actuelle rue Herriot.
C'était un imprimeur de la renaissance, le premier d'une lignée prestigieuse que les guerres de religion firent fuir de Lyon pour ne pas connaître la destinée d'un Etienne Dolet.
Jean installa son imprimerie en 1542 à Lyon, son fils Jean lui succéda et dut partir à Genève pour fuir les persécutions contre les protestants, son petit-fils, toujours Jean fit prospérer l'affaire qui resta dans la famille jusqu'en 1775.
Les fables d'Esope et la métamorphose d'Ovide sont les éditions les plus connues du fils, illustrées par le graveur Bernard Salomon. Le père fut l'imprimeur de Clément Marot et Louise Labé.

Origine du nom:

Célèbre imprimeur, né à Noyon en 1507, mort à Lyon le 7 septembre 1564, il résida dans cette rue.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 13 novembre 1863. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27615 code FANTOIR:6903823720H code INSEE:69382