rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Rue Guillaume Paradin 69008 Lyon

C'est une Moyenne Rue

part de Boulevard Ambroise-Paré a Boulevard Pinel

Domaine:métropole

Situation:


La rue Guillaume Paradin commence boulevard Ambroise Paré, à l'angle de l'escalier qui monte rue Montvert, elle va vers l'est et se termine boulevard Pinel, à la limite de Lyon, en jonction avec la rue Laennec, face à la rue des Essarts de Bron.

Qui va de Boulevard Ambroise-Paré a Boulevard Pinel

Histoire:


La rue Guillaume Paradin a été ouverte dans les années 1930 pour une courte partie nord, elle n'a été prolongée au sud que dans les années 1950. L'aménagement a suivi durant toute la fin du 20e siècle avec la construction des barres d'habitations, puis des facultés et enfin de la partie du métro.

historique:

Nouvelle voie.

Architecture:


Une première partie monte entre des maisons individuelles au sud et un long mur de soutènement couronné d'arbres au nord. Après la rue Laprade, elle arrive sur le plat, le coté nord longe le grand terrain de la faculté avec plusieurs bâtiments dont une grande barre de quatre étages, une plus basse couverte de tôle avec des ouvertures colorées et un étonnant cube perché sur un plot de béton. Coté sud, on longe le parapet et les équipements de brique rouge du métro Laennec dont l'escalier donne accès au quartier de l'allée Lafont. En descendant, on voit que le métro passe juste sous la chaussée, mais au niveau du sol qui est un étage en contrebas. Le mur aveugle de la maison de retraite est décoré par un grand portrait de Ambroise Paré, elle est suivie par une immense tour de treize étage puis par une terrible barre bleue haute de huit avec une seconde en retrait d'un parking puis d'une troisième qui arrive près de la rue Laennec. Au nord, les deux immeubles jumeaux du CROUS laissent voir le dôme blanc et le minaret de la mosquée à laquelle un portail donne accès dans un grand jardin arboré en continuité végétale avec le jardin Perrin qui occupe l'angle avec le boulevard Pinel.

Dédicace:


Guillaume Paradin, né en 1510 à Cuiseaux, mort en 1590 à Beaujeu a été l'un des premiers historiens de la ville de Lyon. C'est grâce à ces écrits de 1573, mémoire de l'histoire de Lyon que l'on connaît la rebeyne de la Pentecôte 1436 causée par la cherté des vivres et des impôts. C'est grâce à lui également que l'on connaît le passage d'un météore dans le ciel de Lyon le 5 avril 1528. On le trouve aussi sous le nom de Paradin de Cuyseaux doyen de Beaujeu. Ses livres sont encore largement en vente, des éditions originales et une impression des mémoires de Lyon qui a été à nouveau éditée en 1985. Le GRAC de l'université Lumière dont le site est mis en lien a étudié ses écrits comme illustrant bien la langue franco provençale avant que le français ne soit fixé au 17e siècle.

Origine du nom:

Premier historien de Lyon. Né en 1510 à Cuiseaux, mort le 16 janvier 1590 à Beaujeu.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 16 octobre 1933. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:28856 code FANTOIR:6903883390Y code INSEE:69388