rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Rue Général André 69008 Lyon

C'est une Moyenne Rue

part de Avenue Paul-Santy a Avenue Viviani

Domaine:métropole

Situation:


La rue Général André commence avenue Paul Santy, le long de la place André, elle va vers le sud et se termine avenue Viviani, face à la rue Jaillet de Vénissieux.

Qui va de Avenue Paul-Santy a Avenue Viviani

Histoire:


L'école Jean Macé, construite en 1887 abrite une classe musée. La route a été ouverte peu après, au début du 20e siècle.

Architecture:


Deux petits immeubles font face à la place. Une haie cache des garages et montre une longue bande d'habitations en second plan. Elle fait face au flanc de pierre de l'école. La maison du 6 est en retrait d'un jardin puis la rue passe entre deux immeubles de trois étages. Après le 12, elle devient une étroite allée qui dessert des maisons individuelles, les premières dans des jardins, les suivantes un peu plus serrées. L'immeuble du 30, puis celui du 27 forment un élargissement près de la rue Viviani.

Dédicace:


Louis Joseph André est né le 29 mars 1838 à Nuits Saint Georges, il est mort le 18 mars 1913 à Dijon. oelève de l'école polytechnique, il a fait une carrière militaire. Républicain, il est devenu ministre de la guerre. Il a été l'une des figures de deux affaires de son temps, l'affaire Dreyfus et celle des fiches. Erudit, il a participé à la rédaction du dictionnaire Littré pour les affaires militaires et l'astronomie. On lui a attribué la rue ainsi que la place d'où elle part. Serge Doessant lui a consacré un livre. Charles André né en 1842, mort en 1912 a été directeur de l'observatoire de Lyon autour de 1900 et a publié plusieurs livres d'astronomie. Le président Eugène André (1878-1960) a son portrait en médaillon dans un square rue Villon, près de l'avenue Berthelot. Il est aussi honoré par la clinique mutualiste de la rue Trarieux.

Origine du nom:

Louis André, général, ministre de la Guerre au moment de l'affaire des fiches de 1901 à 1904. Né à Nuits-Saint-Georges en 1838, mort à Dijon en 1913.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:28850 code FANTOIR:6903883095C code INSEE:69388