rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Rue Eynard 69002 Lyon

C'est une Petite Rue

part de Cours Charlemagne a Quai Perrache

Domaine:métropole

Situation:


La rue Eynard est un court tronçon entre le octante quai Perrache et la fin de la rue Wuillerme à son croisement avec le cours Charlemagne. C'est la dernière au sud de la presqu'île. La circulation et le stationnement se font des deux cotés.

Qui va de Cours Charlemagne a Quai Perrache

Histoire:


La rue Eynard était prévue sur le plan d'aménagement de Perrache de 1825. Depuis la démolition des messageries lyonnaises de presse, le terrain au nord de la rue accueille la majorité des cirques qui s'arrêtent à Lyon de même qu'une grande vogue de manèges tous les hivers.
Juin 2007

historique:

Nouvelle voie.
A été dénommée sans suite rue de Bondy en 1830.

Architecture:


Elle est bordée coté sud par le flanc jaune d'un entrepôt. Coté nord, un grillage ferme le terrain des cirques et de Luna parc.

Dédicace:


Ennemond Eynard est né à Lyon le 10 août 1749, il y est mort le cinq mai 1837. Il a vécu rue Saint Marcel et place Saint Clair respectivement devenues rue Blandan et place Chazette. Il a vécu aussi à la Martinière où il avait organisé un musée des techniques qui a été actif cent ans. Il a été médecin, chimiste et académicien à Lyon de 1805 à 1837. En 1804, il a inventé un procédé permettant d'allumer un feu par compression de l'air. Le musée des beaux-arts conserve un buste de lui par Legendre Héral. Les Genevois rendent hommage à un autre Lyonnais, Jean Gabriel Eynard. Parti de Lyon, il a fait fortune comme conseiller de la reine d'Etrurie et de la Duchesse de Toscane. Il a ensuite contribué à l'indépendance de la Grèce avant de venir à Genève où il est mort en 1863. Son palais est devenu l'hôtel municipal de Genève.

Origine du nom:

Ennemond Eynard, médecin, chimiste et mécanicien. Professeur à l'école de la Martinière. Né à Lyon (Saint-Nizier) le 10 août 1748, mort à Lyon le 5 mai 1837.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 18 mai 1837. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27597 code FANTOIR:6903822635D code INSEE:69382