rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Rue Dugas Montbel 69002 Lyon

C'est une Moyenne Rue

part de Quai Rambaud a Quai Perrache

Domaine:métropole

Situation:


La rue Dugas Montbel va du quai Rambaud au cours Charlemagne, puis du cours Charlemagne au quai Perrache, les escalators de la gare créant une interruption. C'est la première traversée de la presqu'île au sud des voies de chemin de fer de Perrache. La circulation se fait du cours Charlemagne au quai Rambaud, et de la rue Smith vers le quai Perrache, elle est provisoirement en impasse entre la rue Smith et le cours Charlemagne. L'ambiance est sonore, le train numéro 5384 à destination de Saint Etienne entre en gare... noyé par un fracas de mâchoires d'acier serrées.

Qui va de Quai Rambaud a Quai Perrache

Histoire:


La rue a commencé à être construite vers 1830. Sur le coté nord, les voûtes de Perrache ont été construites à partir de 1855. Ces voûtes ont constitué une barrière physique et surtout psychologique terrible, tout le quartier situé au sud étant qualifié de "derrière les voûtes" c'est ici qu'il y avait les prisons et il ne faisait pas bon s'y rendre. Plus prosaïquement, le terrain étant occupé par les voies de chemin de fer puis par le marché de gros ne favorisait pas le développement. En 1885, on a installé une tannerie, puis une fabrique de chaussures à l'angle du quai. En 1905, on a construit le centre de tri postal. En 2003, les archives municipales s'installèrent dans les bâtiments désaffectés de la poste. C'est en consultant les documents accumulés depuis le 13e siècle que vous pouvez vérifier si je ne raconte pas trop de bêtises sur ce site. Les travaux se poursuivirent jusqu'en 2005 avec la rénovation des bâtiments et la création d'une nouvelle place publique. En 2014, le site des prisons accueille un énorme chantier dirigé par l'université catholique.

historique:

A été dénommée sans suite rue Caroline en 1830.

Architecture:


Coté sud, c'est d'abord le flanc du hangar des TCL dont on aperçoit la charpente métallique, puis une barre d'immeubles avec une galerie en avancée et une grosse maison à fenêtres arquées. Coté nord, c'est un grand flanc d'immeuble de pierres, sobre et massif, il a été transformé en logements en 1904. Une petite maison ancienne fait l'angle de la rue Collonge, puis viennent à nouveau deux immeubles. On passe ensuite sous une large voûte de pierres élargie d'un pont de béton. La rue est alors bordée de deux hauts murs qui soutiennent les chemins de fer, celui du nord est la gare de Perrache, ils sont enjambés par une passerelle qui unit les deux parties de la gare. Il s'y déroule des courses à pied avec valise. Coté sud, le beau bâtiment à larges ouvertures et grands chapiteaux fait l'angle avec la place des archives. La traversée du cours Charlemagne se fait en deux temps avec un îlot piéton encombré par des escaliers mécaniques obliques couverts de métal. Après l'entrée de la gare, coté nord, des contreforts portent la voie de chemin de fer. Coté sud, un grand terrain attend sa destination et laisse apparaître les murs de pierre de dos d'immeubles, ensuite, le haut mur de la prison Saint Paul laisse dépasser l'étonnante structure en étoile des longs bâtiments accrochés à la tour centrale, la seconde prison est nettement moins élégante, naturellement derrière ses hauts murs d'où dépassent des miradors à chaque angle. Coté nord, l'entrepôt à l'angle de la rue Delandine date de 1831, ensuite deux immeubles plus bas encadrent le n°13, un bel immeuble de pierres ouvert par un grand portail sur une cour dans laquelle se trouvent des garages et une seconde maison de pierres.

Dédicace:


Jean Baptiste Dugas Montbel est né à Saint Chamond le 11 mars 1776, il est mort à Paris en 1834. Après avoir fait ses études à Lyon, il a été député du Rhône. J B Dugas Montbel a aussi été académicien à Lyon en 1803. Il était écrivain et a fait jouer sa pièce une femme en parachute en 1800. Il a traduit l'Iliade et l'Odyssée. Laurent Dugas de Bois Saint Just aurait aussi mérité une rue, fondateur de l'Académie de Lyon en 1700, auteur d'un livre sur les greffes, il est devenu prévôt des marchands et à ce titre a fait construire le grenier d'abondance quai Saint Vincent. Louis Dugas avait été aussi prévôt des marchands de 1696 à 1700 puis Pierre de 1750 à 1752.

Origine du nom:

Né le 11 mars 1776 à Saint-Chamond (Loire), mort le 30 novembre 1834 à Paris. Député du Rhône, membre de l'Académie de Lyon.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 18 mai 1837. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27593 code FANTOIR:6903822360E code INSEE:69382