rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Place Marc Sangnier 69008 Lyon

C'est une Moyenne Place

part de Avenue Jean-Mermoz

Domaine:métropole

Situation:


La place Sangnier se trouve sur le coté nord, vers la fin de l'avenue Mermoz.
A l'ouest, une chaussée rejoint la rue Nicolas, à l'est une seconde traverse la cité Jean Mermoz pour ressortir rue Ranvier.

Qui va de Avenue Jean-Mermoz a

Histoire:


La place a été ouverte lors de l'aménagement du quartier autour de 1961 avec la construction de 1008 logements dans la cité Mermoz Nord.

Architecture:


La place est séparée de l'avenue par un long bac à plantes.
Elle est en gohrre avec des arbres et des bancs, un petit local technique et un de toilettes.
La partie nord est occupée par l'église de la Sainte Trinité, c'est un large carré surmonté d'un curieux petit étage aux pans évasés. Le clocher est original et bien réussi, mettant en valeur les cloches suspendues à un treillis de métal entre le toit et l'escalier. Un cheminement en fait le tour, il est dallé de pierres formant de beaux dessins et bordé de jardins d'ornements.
Une barre de la cité Mermoz occupe le coté est.

Dédicace:


Marc Sangnier est né le 3 avril 1873 à Paris, il y est mort le 28 mai 1950.
Il a été un militant du catholicisme social au sein du mouvement le Sillon dont il écrivait le journal.
Il a été ensuite militant pacifique fondant les journaux la Démocratie et l'Eveil des Peuples. Dans le même esprit, et à l'exemple des Allemands, il a fondé la première auberge de jeunesse de France, puis la fédération.
La première auberge de jeunesse de Lyon se trouve à Vénissieux, au bout du boulevard des états Unis, une seconde a été ouverte depuis, montée du Chemin Neuf.
Denis Lefevre lui a consacré un livre, Marc Sangnier l'aventure du christianisme social.

Origine du nom:

Journaliste et homme politique, fondateur du "Sillon". Né le 3 avril 1873 à Paris, il y est mort le 28 mai 1950.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération Conseil municipal du 8 octobre 1962. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:28771 code FANTOIR:6903884502G code INSEE:69388