rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Montée Bonafous 69004 Lyon

C'est une Petite Rue

part de Cours d'Herbouville a Rue Lebrun

Domaine:métropole

Situation:


La montée Bonafous fait le lien entre le plateau de la Croix Rousse et le Rhône. Elle commence quai d'Herbouville et grimpe en lacets jusqu'à la rue Lebrun. Les voitures circulent à double sens. Des escaliers montent vers la rue Justin Godard, d'autres forment la montée du Boulevard qui part en raidillon au milieu des restes de fortifications. Le haut offre de belles vues sur l'est lyonnais et sur l'enfilade des ponts du Rhône.

Qui va de Cours d'Herbouville a Rue Lebrun

Histoire:


La partie est des pentes, trop raide a mis longtemps avant d'être utilisée. Le terrain a été acquis par la ville dans les années 1860. La partie basse, qui coïncidait avec les remparts était déjà urbanisée, la partie du milieu n'a jamais été construite. En 2009, on a refait la fontaine, Kriknof et Hadji lui donnant respectivement une belle mosaïque et une tête d'âne. D'après un passant, cette dernière rappelle les ânes de Bonnafous qui vivaient sur ce versant au 18e siècle et qui descendaient décharger les navires accostant cours d'Herbouville.

historique:

A absorbé la rue Bély en 1860.

Architecture:


Le bas de la rue coïncide avec l'arrivée des fortifications sur le Rhône, une des portes de la ville se trouvait en prolongement. Il y a eu deux générations de fortifications, les différentes formes de pierres trahiraient un reste de la fortification de Charles V sous les fortifications du 19e siècle. Elle s'embranche à angle droit sur le quai, entre deux flancs d'immeubles, au sud les maisons sont construites au-dessus de la muraille. Elle fait un angle droit et part vers le nord, plutôt à l'étroit entre deux rangées de maisons anciennes, de un à sept étages. Au n°7, quelques escaliers protégés par des murets de pierre desservent une belle maison en retrait. On sort ensuite de la partie construite et la rue sinue en montant au milieu de jardins, pour la plupart suspendus sur des murs de soutènement en pierres. Dans un angle il y a une jolie fontaine lavoir aux eaux claires. Au n°18, on voit une maison isolée avec de jolies arcades au rez de chaussée surmontée d'un étage. Si on tente d'en faire le tour, on voit qu'il s'agit du septième étage montée Rater et qu'elle se trouve neuf étages au-dessus des dos d'immeubles cours d'Herbouville dont on voit les cours vertigineusement bas. Plus haut, une petite barre moderne de sept étages et une maison individuelle profitent de la vue. Après un dernier coude vers l'ouest, la rue s'arrête sur les façades de la rue Lebrun par un atelier et des places de parking qui suivent quelques maisons individuelles entourées de jardin.

Dédicace:


On trouve deux orthographes pour cette rue. C'est Jean Charles Bonnafous qui possédait les terrains sur lesquels on a percé cette rue. Elle pourrait aussi honorer Mathieu Bonafous, agronome né à Lyon le 7 mars 1793 mort à Paris le 23 mars 1852 ou en 1851 qui a publié des ouvrages sur l'élevage des vers à soie et la culture des mûriers et dont les héritiers ont donné 59 manuscrits et 6000 livres à la ville de Lyon. La bibliothèque, qui conserve ses ouvrages lui consacre un article. De même, Paul Bonnafous mérite le souvenir pour avoir émis des informations à destination de radio Londres depuis l'école 21 rue Cavenne, il a été arrêté en 1944 et il est mort en déportation.

Origine du nom:

Jean-Charles-Alphonse Bonafous, donateur du terrain à la condition que son nom fût donné au chemin.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 9 novembre 1860. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27288 code FANTOIR:6903810985P code INSEE:69381