rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Célebrite:

cette rue porte le nom du célèbre

Yves Farge

qui a étais Journaliste au Progrès de Lyon, résistant, commissaire politique à Lyon, Compagnon de la Libération

naît a Salon de Provence en 1899

décède a Tbilissi,Géorgie en 1953

Situation:


Le boulevard Yves Farge commence rue Servant, en prolongement de la rue de Marseille. Il va vers le sud jusqu'à la place des docteurs Mérieux face à la grande halle Tony Garnier.
En remontant vers le nord, les voitures peuvent continuer par la rue Zimmermann, vers le sud, elles peuvent continuer par l'avenue Tony Garnier ou traverser le Rhône au pont Pasteur.

Histoire:


Le boulevard a été ouvert vers 1930 sur la place Antonin Perrin sous le nom de rue de Marseille prolongée.
Il a fallu attendre les années 1970 pour qu'il soit ouvert entre la rue des Girondins et la rue André Bollier.
Le 6 juillet 2012, deux individus se sont présentés au centre de recrutement. Ils ont été arrêtés, non faute de vocation, mais parce que la veille ils avaient agressé un jeune juif dans le train qui les menait à Lyon.

historique:

A été dénommée rue de Marseille prolongée jusqu'en 1957.
A absorbé un fragment de la rue Marcel-Mérieux en 1965.
A changé de dénomination en 1987 : est devenue le boulevard Yves-Farges.

Architecture:


La première partie est impressionnante, elle passe sous trois immenses ponts métalliques soutenus par des colonnes. L'ensemble entre en vibration aux passages des trains. Ils laissent la place à deux chaussées séparées et leurs murs de pierre sont carrelés.
Après la rue Lagrange, elle devient une large avenue rectiligne aux constructions espacées. Les trottoirs sont très larges et plantés de platanes.
Au 14, l'esprit rive gauche est un grand ensemble de béton en voie d'achèvement, on peut voir les piliers de béton qui le tiennent à l'angle de la rue Nadaud. En face, la petite maison ancienne du brocanteur avec ses volets colorées au 19 semble anachronique.
Ensuite, il passe entre de longues barres sur de vastes terrains, dont celles de l'armée coté ouest, de la poste et du lycée coté est, en retrait derrière des grilles.
Il change après la rue des Girondins, la rue Marcel Mérieux part en diagonale coté est dessinant un espace planté de six tours de onze étages avec un long entrepôt bas devant la seconde. Il est décoré par un beau lion joueur de billard. Coté est, ce sont plutôt des barres d'habitations séparées par des jardins. Après la rue Ayasse, une résidence est faite d'immeubles à balcons équipés de bacs à plantes en béton, des allées passent entre eux et ressortent rue Girard.
Après la rue Bollier, des barres en diagonale font face à deux tours de quinze étages coté ouest.
Au 131, le couvent de l'adoration réparatrice a été construit en 1996, c'est une barre de béton d'où dépasse une avancée de bois et un clocher de béton.

Dédicace:


Yves Farge est né le 19 août 1899 à Salon de Provence, il est mort le 31 mars 1953 à Tbilissi en Géorgie.
Il était journaliste au Progrès. Il s'est engagé dans la résistance dès 1941 participant à la création du mouvement Franc Tireur. C'est lui qui a mené l'organisation du maquis du Vercors.
Yves Farge vivait au 37 rue Bugeaud, c'est de chez lui qu'il a mené les réunions préparatoires à l'organisation de la ville après la libération. Il est devenu commissaire de la république de Rhône Alpes en avril 1944. Son action la plus héroïque est d'avoir réussi à prendre pacifiquement possession du fort Montluc et de ses 800 prisonniers évitant ainsi de nouveaux massacres comme celui des 120 prisonniers exécutés à Saint Genis Laval.
Après la guerre il a été le représentant du gouvernement pour la ville de Lyon puis ministre du ravitaillement. Il s'est ensuite rapproché des communistes et a été président du mouvement de la paix, membre du conseil mondial pour la paix, ce qui l'a mené en URSS où il est mort d'un accident de voiture.
Compagnon de la libération, le site de ce mouvement lui consacre un article complet. Il a écrit de nombreux livres sur la période dont la liste vient dans le même article. Durant la guerre, il a participé à la diffusion clandestine du premier livre des éditions de minuit, le silence de la mer par Vercors.
Un siècle avant, Vincent Farge avait été l'architecte du passage de l'Argue.

Origine du nom:

Journaliste et homme politique, commissaire de la République à Lyon en 1944. Président du mouvement français de la paix. Né le 19 août 1899 à Salon-de-Provence, mort le 31 mars 1953 dans un accident d’automobile à Tbilissi (Géorgie, URSS).
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibérations du Conseil municipal du 25 mars 1957 et du 18 janvier 1965. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:30236 code FANTOIR:6903877575B code INSEE:69387