rue ==>
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4353
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Boulevard Ambroise Paré 69008 Lyon

C'est une Grande Rue

part de Avenue Rockefeller a Avenue Paul-Santy

Domaine:métropole

Situation:


Le boulevard Ambroise Paré commence avenue Rockefeller, dans le prolongement de la rue Viala, il se termine avenue Mermoz et continue sous le nom de boulevard Michelet. Les deux voies de circulation sont séparées par des bandes blanches et des ilots, doublées par des bandes cyclables. Les larges trottoirs sont en partie aménagés pour y parquer les voitures. Le bus 32 y passe.

Qui va de Avenue Rockefeller a Avenue Paul-Santy

Histoire:


Le boulevard a été réalisé avant la guerre de 1940 sur le projet du plan d'amélioration et d'embellissement de la ville de Lyon adopté en 1912. Il faisait partie d'un projet plus vaste qui devait relier la route de Vienne à Villeurbanne, la partie sud a été réalisée, la partie nord est bloquée rue Viala au niveau de la rue Trarieux et on peut penser qu'elle ne se réalisera pas. Il a mis très longtemps avant d'être ouvert sur le boulevard Rockefeller, les dernières maisons de la rue de Montvert ayant résisté jusque vers la fin des années 1980. Son aménagement a continué depuis cette époque notamment avec l'installation des sociétés médicales. Au 43, une plaque conserve la mémoire de Ferdinand Gay, Louis Guiard, Nour Eddin Rhachide et Moszek Rosenfarb qui ont été tués par la Gestapo le 19 août 1944.

historique:

Les parties ouvertes avant 1930 étaient appelés " boulevard en courbe".

Architecture:


C'est un large boulevard qui décrit une large courbe vers l'ouest. Cette courbe et le fait que la première partie soit en descente au flanc d'une déclivité le rend un peu étrange, comme il a été ouvert après l'urbanisation du quartier, une bonne partie des immeubles dépend d'autres rues et ils sont en partie dissimulés par les deux alignements de platanes. Coté est, il passe d'abord en contrebas du talus de la rue Montvert, on en voit les pointes des toits au dessus des arbres. A l'angle de la rue Paradin, on peut y monter par une curieuse tour d'escalier à pilier de béton. Coté ouest, l'hôpital Natecia est encore en cours d'aménagement il est composé d'un bâtiment sur le boulevard avec une curieuse façade comme plaquée devant et d'un plus vaste en contrebas d'un grand parc. Il est suivi de deux immeubles d'une résidence et de trois maisons individuelles. Après la rue Paradin, il y a quatre grandes maisons et un immeuble coté est. La courte section après la rue Volney passe entre deux arrêtes d'immeubles. Il arrive sur le plat après la rue Laennec, à l'est, le triangle formé par la rue Blanchet est aménagé en square à l'ombre d'un bouquet de platanes, il est en terre battue avec de nombreux bancs. En face, une entrée donne accès à une résidence formée de trois tours en diagonale, les unes derrière les autres. On passe au flanc arrondi de la maison des parents, puis devant les trois bandes rouges de l'ALLP autour de la rue des Artisans. En face, il y a trois maisons en alignement et d'autres dans leurs jardins. Après la rue Bataille, il passe entre des maisons individuelles avec des petits jardins, elles ne sont pas orientées sur le boulevard et un muret fait l'alignement. Après la rue Nicolas, les maisons individuelles continuent coté ouest après le petit immeuble du 72, le coté est passe devant la petite tour du 59 puis devant la grille fleurie du square des Combattants.

Dédicace:


Ambroise Paré est né vers 1509 à Bourg Hersent en Mayenne, il est mort à Paris le 20 décembre 1590. La plaque retient une date de naissance de 1517 et de mort en 1598. Il a perfectionné son talent de chirurgien en suivant l'armée lors des batailles ce qui l'a fait choisir comme chirurgien du roi. Il est resté connu pour avoir été le chirurgien de quatre rois de France. Pour la médecine, on lui doit des travaux sur la circulation du sang et en particulier le moyen de l'arrêter par une technique de ligature des vaisseaux suite aux amputations. La langue française lui est aussi redevable du mot épiderme. On peut le voir en portrait sur un grand mur 16 rue Paradin, à coté de la station de métro Laennec, avec une citation.

Origine du nom:

Chirurgien et anatomiste né vers 1510 (ou 1509 selon les sources) au Bourg-Hersent, près de Laval, et mort le 20 décembre 1590 à Paris.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Délibération du Conseil municipal du 10 mars 1930. Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:28716 code FANTOIR:6903880205L code INSEE:69388